Comment choisir les outils de maçonnerie ?

Comment choisir les outils de maçonnerie ?

Pour faire des travaux de maçonnerie de qualité, vous devrez vous équiper des bons outils. Parmi les dizaines d’outils spécialisés, certains sont indispensables : truelle, truelle, crayon ou bleu, burin, marteau, sergent, tiroir, brouette, niveau à bulle, équerre, règle…

Les outils de mesure utilisés en maçonnerie

Dans le monde de la maçonnerie, il est indispensable de contrôler en permanence les travaux réalisés, par rapport aux plans prévus. Il s’agit bien sûr de mesurer les longueurs mais aussi les alignements ou angles droits, et de s’assurer que les surfaces sont bien verticales ou horizontales.

Le flexomètre

Il existe différents types de mètre ruban : pliable, extensible, électronique, etc. Un ruban pliable de 3m est suffisant dans la grande majorité des cas. La robustesse de son boîtier et la rigidité de son ruban garantissent la qualité. Pour des mesures plus importantes, un décamètre est préférable.

La règle de maçon

La règle du maçon permet d’aligner des éléments, de vérifier la rectitude des matériaux ou de niveler le béton d’une dalle. S’il est en aluminium, il mesure généralement 2 cm d’épaisseur sur 10 cm de large, et entre 1 et 5 mètres de longueur.

Place des maçons

L’équerre de maçon est un outil en métal qui peut atteindre 1 m de long. Comme un bon carré, il indique un angle de 90º.

Des outils typiques de maçon

La palette peut avoir différentes formes (ronde, carrée, rectangulaire, trapézoïdale) et différentes tailles. Il est utilisé pour tout, pour porter du mortier, du plâtre ou du plâtre, pour projeter, étendre ou lisser. En savoir, il permet également de boucher des trous ou de faire de petits mélanges. Les poignées peuvent être bimatières ou en bois, les premières bénéficiant d’une meilleure ergonomie.

La brouette

Le camion est indispensable pour transporter des matériaux (sable, gravier, blocs, etc.), des outils ou différents granulats (béton, mortier, plâtre, etc.). La brouette peut également être utilisée pour enlever les débris ou la saleté. Son volume varie entre 90 et 100 litres et il peut transporter environ 200 kg de poids. Le type de réservoir est un facteur déterminant (il est recommandé d’opter pour un réservoir en acier galvanisé pour que le produit soit durable).

 

Le taloche

Le flotteur est constitué d’une surface plane, généralement en plastique ou en bois, équipée d’une poignée. Il permet de porter du mortier ou du plâtre à bonne hauteur pour le projeter ou l’étaler (on parle de taloche) avec de larges mouvements de la main.

Les outils pour marquer les mesures

Prendre une mesure c’est bien et la marquer c’est encore mieux. Pour suivre le quadrillage ou la ligne de contour, vous devez utiliser des traceurs.

La ficelle / Crayons

Le crayon ou plan permet de visualiser une ligne droite ou un alignement. Il se compose d’une ficelle tendue entre deux points. On s’en sert par exemple pour aligner les blocs d’un mur, les supports d’une clôture ou les bords d’un chemin. La ficelle peut également être utilisée pour tracer une ligne colorée sur un mur à l’aide de talc ou de poudre colorée appliquée en pinçant la ficelle. Cette poudre est stockée dans une boîte dans laquelle la ficelle “baigne”, qui est enroulée au moyen d’une manivelle. Si vous avez besoin de plus d’informations concernant des outils de maçonnerie, voici un site à visiter.

Author: Damien